Monthly Archives

avril 2020

Européenne, Politique

Sommet Européen du 23 avril

Décryptage : un verre au quart plein, au quart vide et à moitié escamoté ! La réunion hier par visio-conférence du Conseil Européen s’est conclue sans désaccord majeur mais sans percée décisive dans l’élaboration du programme de relance. Au nombre des décisions positives, on peut citer la ratification attendue des propositions des Ministres des Finances sur le programme de €540 milliards, répartis entre la Commission 100MM (SURE), la BEI 200MM et le MES 240MM. Ensuite il s’est dégagé un consensus sur l’utilisation du budget de l’Union comme véhicule pour financer le programme de relance de l’économie, la Commission étant chargée d’intégrer ce programme d’ici la mi-mai dans le cadre des Perspectives financières 2021-27. Des divergences profondes subsistent néanmoins quant au montant du…

Continue reading
Européenne, Politique

L’articulation de la sortie de crise au niveau européen

Comme le laissent entendre les Présidents du Conseil et de la Commission, la réponse passe par les perspectives budgétaires 2021-2027. Autant les mesures de déconfinement de l’urgence sanitaire ne peuvent s’envisager que par une coordination volontaire des Pays-Membres (PM) – qui ont pris des mesures unilatérales adaptées à leurs situations respectives -, autant il est important que se mette en place une gestion de la relance si le Marché Unique, la Monnaie Unique et l’Union elle-même doivent survivre aux chocs économiques, sociaux et politiques  majeurs qui suivront la pandémie. L’ensemble des 27 Pays Membres seront confrontés au financement d’une relance dont le succès ou l’échec conditionnera celui de chacun d’eux. Il est donc essentiel de mobiliser des instruments transversaux où…

Continue reading
Européenne, Politique

Le sauvetage de l’Union Européenne

€ 540 milliards tirés au forceps ne suffiront pas. On aimerait saluer l’accord conclu par les Ministres des Finances au bout de plus de 20 heures de négociations, comme un premier pas vers une réponse coordonnée de l’Union à la crise qui se prolongera bien au-delà de la maîtrise du Covid19. Il ne fait, cependant, qu’accorder un espace de respiration avant de confronter les questions existentielles qui détermineront la capacité de survie de l’Union elle-même. Le fait d’entériner un « compromis » de plus est de très mauvais augures car par la nature même de l’accord, qui cherchait à rapprocher des points de vue irréconciliables, les Autorités ont fermé des portes qui rendront les négociations futures encore plus difficiles. L’erreur fondamentale a,…

Continue reading