Monthly Archives

octobre 2017

Non classifié(e)

La crise en Catalogne

Quel rôle pour l’Union Européenne ? Le soutien unanime des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union apporté au Premier Ministre espagnol, en refusant d’intervenir dans le différend qui oppose son gouvernement à celui de la Catalogne était prévisible. En effet, l’Union et ses Membres peuvent difficilement s’immiscer dans un conflit qui concerne l’application de l’ordre constitutionnel national, sans créer un précédent dangereux. La réserve que s’impose l’Union découle de ce que l’objet du litige n’a pas de rapport avec le respect par l’Espagne de ses engagements « européens » ; la situation ne peut donc se comparer aux procédures entamées par la Commission contre la Pologne ou la Hongrie dans le cadre de son mandat de « Gardienne des…

Continue reading
Non classifié(e)

Les négociations sur le Brexit sont dans l’impasse!

Il est temps de changer de logiciel. A moins d’un changement radical du cadre des négociations sur le Brexit, le processus s’éteindra automatiquement sans solution le 29 mars 2019 déclenchant une crise profonde et parfaitement inutile car prévisible ; ses conséquences auront des effets désastreux pour la Grande-Bretagne et n’épargneront sans doute pas le reste de l’Union. Il devient chaque jour plus évident que même si des « progrès suffisants » sont réalisés quant aux conditions de la séparation d’ici Décembre, le temps imparti pour conclure et ratifier un « accord de transition » sera insuffisant. Les hypothèses d’un échec des pourparlers et une sortie abrupte de la Grande-Bretagne de l’Union deviennent ainsi le scénario le plus probable. Malgré les…

Continue reading
Non classé

Brexit

Le Piège de la Période de Transition ! Une certaine fébrilité se manifeste dans les négociations sur le Brexit dans la foulée du discours de Theresa May à Florence. Le ton du message se voulait conciliant et il est vrai que des clarifications ont été apportées sur certains points de blocage rencontrés dans la phase initiale des pourparlers. Il s’agit notamment de la reconnaissance des obligations financières relatives aux engagements du passé (sans les définir mais acceptant, implicitement au moins, un montant correspondant aux engagements budgétaires qui s’étendent jusqu’en 2020) ; cela peut constituer un point de départ à une négociation sérieuse au-delà des postures qui paralysaient toute avancée sur ce sujet sensible. Le dossier de la frontière avec l’Irlande…

Continue reading
Non classé

Le discours du Président Juncker sur l’Etat de l’Uniuon

Strasbourg le 14 septembre 2017 Que de chemin parcouru depuis le Document de la Commission sur l’approfondissement de l’UEM(1), publié le 31 mai, dont j’avais fait une analyse approfondie et critique le 17 juin dernier. Les propositions que le Président Juncker a exposées devant le Parlement Européen témoignent d’une vision cohérente et ambitieuse de l’avenir de l’Union. Je veux insister sur le mot « cohérence », qualité trop rare dans un exposé aussi riche, car même si d’aucuns contestent la faisabilité de certains éléments, ils forment néanmoins un tout qui perd son sens si on s’arrête à mi-parcours. Le débat nécessaire à suivre devra à tout prix s’efforcer de maintenir cette cohérence. Ce qui est particulièrement enthousiasmant dans l’approche préconisée…

Continue reading
Non classé

L’Allemagne doit vaincre deux démons

Commentaire sur l’article de Pierre Defraigne (Libre Belgique du 30/08/17) Comme souvent, je partage très largement l’analyse de P. Defraigne ; cependant, la lecture de cet article me laisse dubitatif. En effet, si les précautions d’usage concernant la « non-ingérence » dans les affaires internes d’un autre pays sont de bon aloi, cela me semble ici un prétexte pour focaliser l’argumentation quasi exclusivement sur les responsabilités que, selon l’auteur, l’Allemagne se doit d’assumer unilatéralement. L’analyse et la critique de la situation actuelle sont basées sur l’intérêt (à court terme) que ce pays aurait à préserver le statu quo étant donné la domination qu’il exerce aux travers de mandats européens clés qu’il détient et grâce à sa puissance économique et financière…

Continue reading
Non classé

« L’Europe: Emmanuel Macron joue gros! »

(Émission « 24 heures en question » sur LCI du 22 août) C’est avec un certain ébahissement que j’ai écouté quatre prétendus spécialistes discuter, avec un chauvinisme parfaitement assumé, du thème repris en sous-titre de l’émission. Ce sujet fera très vraisemblablement le succès ou l’échec du quinquennat. En effet, ce dossier crucial a été abordé exclusivement par le petit bout de la lorgnette, c’est-à-dire en fonction de l’impact qu’il est censé avoir sur la popularité du Président. A vrai dire, « L’Europe : la France joue gros » eut été un libellé plus adéquat. En effet, le courage qu’il a fallu au Président pour se faire élire sur un programme qui fait de la réforme de l’Union Européenne un enjeu…

Continue reading
Non classé

Sommes-nous les nouveaux somnambules?

Sommes-nous les nouveaux Somnambules ? Dans ce monde déboussolé, les prises de position émotionnelles supplantent de plus en plus souvent les analyses rationnelles. Que ce soit en réaction à une attaque terroriste (Barcelone), vis-à-vis des tweets et déclarations intempestives de Donald Trump (Charlottesville-Corée du Nord), etc., trop souvent, les commentaires exprimés à propos de ces évènements proposent des solutions réductrices qui, aussi sensées qu’elles puissent paraître, ne tiennent pas compte du contexte dans lequel elles seraient appelées à être mise en œuvre. Ainsi, sur la question européenne, si un consensus sur la valeur ajoutée d’une approche conjointe dans les domaines du climat et de l’environnement, de la lutte anti-terroriste, de la défense semble se dégager, par contre, des visions «…

Continue reading
Non classé

Commentaires sur: Document de la Commission sur l’approfondissement de l’UEM

(Commission Européenne 31/05/2017) (https://ec.europa.eu/commission/publications/reflection-paper-deepening-economic-and-monetary-union_en) 1. Introduction La publication de la réflexion de la Commission sur l’approfondissement de l’UEM est très décevante tant par son manque d’originalité que par son manque d’ambition ! Sur le plan de l’originalité, le texte proposé n’est, pour moitié, qu’une recension historique de l’UEM (avec un rappel des avancées significatives réalisées depuis la crise) et, pour ce qui est du reste, qu’une « mise à jour » de documents antérieurs, en particulier du Rapport des 5 Présidents (identifiant une partie du chemin restant à parcourir). Le document ne contient aucune proposition nouvelle d’envergure ni aucune piste pour surmonter les blocages qui, aujourd’hui, entravent la mise en œuvre d’initiatives pourtant considérées comme indispensables à la pérennité de…

Continue reading
Non classé

Les élections législatives françaises

Il ne faut pas enterrer le débat sur l’€uro ! La victoire incontestable du Président Macron au deuxième tour de l’élection présidentielle est due, en partie, à la désastreuse démonstration d’incompétence et d’ignorance de Marine Le Pen sur les questions monétaires. Dans le cadre des législatives, elle essaye dorénavant de désamorcer la bombe en reportant à plus tard le positionnement du Front National sur l’Euro. Pourtant, il est essentiel que les électeurs soient informés des enjeux qui relèvent de la « souveraineté monétaire » du pays et affectent fondamentalement la richesse de la population française. Le Président Macron fait de l’intégration plus poussée de l’Eurozone, un élément clef de son programme. Les premières déclarations franco-allemandes (Macron/Merkel et Lemaire/Schaüble) démontrent la…

Continue reading
Non classé

L’Union Européenne « En Marche »

En ce 14 mai, la « marche en avant » de l’Union peut redémarrer avec la prise de fonctions du Président Macron. Il s’en est fallu de peu que cette aventure, commencée il y a plus de soixante ans, ne se fracasse sur les vagues toujours menaçantes du nationalisme et du populisme. Si la victoire d’Emmanuel Macron paraît à postériori évidente, il faut se rappeler qu’au premier tour de l’élection, plus de la moitié des électeurs ont soutenu des programmes anti-européens et un quart, des vues « souverainistes » réclamant une Union Européenne sous domination française. De surcroît, au second tour, le risque d’un choix limité entre deux candidats extrémistes anti-européens ne s’est joué qu’à quelques centaines de milliers de…

Continue reading